Catégories
Algérie

Algérie-Libye: signature d’un programme exécutif entre les ministères de l’Enseignement supérieur des deux pays

ALGER - Les ministères algérien et libyen de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique ont signé, lundi à Alger, un programme exécutif pour le renforcement de la coopération entre l...

Enseignement supérieur: quatre nouvelles écoles supérieures à la prochaine rentrée universitaire

ALGER-Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Kamel Baddari, a annoncé, jeudi à Alger, la création de 4 écoles supérieures à la prochaine rentrée universitaire (20…
Catégories
SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE

Groupe Saidal: Aoun ordonne la réhabilitation du complexe de Gué de Constantine

Groupe Saidal: Aoun ordonne la réhabilitation du complexe de Gué de Constantine

ALGER-Le ministre de l’Industrie pharmaceutique, M. Ali Aoun, a exhorté les responsables du Groupe Saidal d'accélérer la mise à niveau et la réhabilitation du complexe de Gué de Constantine, spécialisé dans la production de médicaments sous formes sèches et de solutés massifs, a indiqué mercredi un communiqué du ministère.

Ces instructions ont été assignées par le ministre lors d'une visite d’inspection inopinée qu'il a effectuée mardi au niveau de plusieurs unités du groupe Saidal, a précisé la même source.

Cette visite intervient "conformément aux instructions et orientations du Président de la République, M. Abdelmajid Tebboune, lors de la dernière réunion du Conseil des ministres, visant à réhabiliter le Groupe Saidal et à relancer et promouvoir le groupe pour lui permettre de jouer un rôle leader sur le marché national", a ajouté le document.

Dans ce cadre, la délégation ministérielle s'était déplacée au niveau du complexe de Gué de Constantine spécialisé dans la production de médicaments sous formes sèches et de solutés massifs.

"Sur place, le ministre a relevé l’état de délabrement de certains ateliers et lignes de production, tombés en décrépitude, faute d’investissement et de maintenance", a fait savoir le ministère.

Devant cette situation, M. Aoun a donné instruction "à effet d’élaborer un rapport détaillé pour identifier les responsabilités et accélérer la mise à niveau et la réhabilitation du complexe".

La visite a également permis au ministre d’échanger avec les travailleurs et de s’enquérir de leurs conditions de travail et de leurs préoccupations, a mentionné le communiqué.

A cette occasion, M. Aoun a appelé "l’ensemble des travailleurs du groupe Saidal à se mobiliser et à redoubler d’efforts pour accompagner le développement des différentes unités et de leurs gammes de produits afin de satisfaire les besoins du marché pharmaceutique national".

Lors de cette visite d'inspection, la délégation ministérielle s'est rendue aussi à "Equival Biocenter", le premier centre spécialisé dans la réalisation d’études de bio-équivalence relevant du groupe Saidal, où le ministre a pu apprécier les capacités techniques et humaines dont s’est dotées le centre et son aptitude à réaliser ces études dans les meilleurs conditions.

A cet effet, des instructions ont été données pour accélérer la réalisation des premières études de bio équivalence et élaborer un plan de charge annuel pour définir les quantités et les catégories d’études pouvant être réalisées.

Aoun a rappelé aussi l’impératif de s’aligner aux normes internationales en vigueur et d’obtenir toutes les certifications et accréditations nécessaires qui permettront de démontrer la conformité des médicaments fabriqués localement en termes de qualité, d’efficacité et d’innocuité, notamment dans les dossiers d’enregistrement.

Cette visite a été "l’occasion de réaffirmer le soutien et l’accompagnement continus du ministère de l’Industrie pharmaceutique au Groupe public Saidal afin de l’ériger en un instrument de la souveraineté sanitaire en Algérie et retrouver sa place de pionnier et de leader du marché pharmaceutique national", a-t-on souligné, par ailleurs, de même source.

 

Catégories
SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE

Jumelage inter-hôpitaux: 60 malades bénéficient d’interventions chirurgicales

TIARET-Des interventions chirurgicales en gynécologie obstétrique ont été effectuées sur 60 malades de Tiaret dans le cadre du jumelage entre l’Etablissement hospitalo-universitaire (EHU) "1er novembre 1954" d’Oran et des hôpitaux de la wilaya, a-t-on appris mercredi auprès de la Direction locale de la santé.

Les interventions, réalisées de samedi à mercredi, concernent généralement l'ablation de tumeurs dans l'utérus ou des parties du sein, opérations assurées par un médecin spécialisé de l'EHU d’Oran, a indiqué la chargée de communication de la Direction de la santé, Dr Aicha Benkouider.

Ces opérations ont été assurées au niveau des hôpitaux de Frenda, Rahouïa, Sougueur, Kasr Chellala et Mahdia, épargnant aux patientes de longs et coûteux déplacements. Elles ont également permis aux personnels médical et paramédical local de prendre part aux interventions afin d'acquérir davantage d'expérience, a-t-elle ajouté.

Parallèlement aux interventions chirurgicales, 140 patientes ont bénéficié d'examens approfondis assurés par le même staff médical qui a également orienté une patiente vers l'EHU "1er novembre 1954" d'Oran pour y subir une intervention chirurgicale plus complexe.

La délégation médicale de l’EHU d’Oran comprend également d'un professeur enseignant de la chirurgie faciale et maxillo-faciale qui a été informé des capacités techniques dont dispose l'établissement hospitalier spécialisé en chirurgie ORL de Tiaret.

Ce professeur a exprimé sa volonté de mener des opérations complexes dans sa spécialité dans cet établissement de santé, compte tenu de la disponibilité des équipements et matériel nécessaires.

           

Catégories
SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE

Les agences commerciales d’Algérie Télécom resteront ouvertes dimanche 1er janvier

Les agences commerciales d'Algérie Télécom resteront ouvertes dimanche 1er janvier

ALGER-Les agences commerciales d'Algérie Télécom resteront ouvertes, dimanche 1er janvier 2023, afin de garantir la continuité des prestations et services de l’entreprise, a annoncé mercredi l'entreprise dans un communiqué.

"Algérie Télécom porte à la connaissance de son aimable clientèle que ses agences commerciales restent à leur service durant la journée fériée du dimanche 1er janvier 2023", indique un communiqué.

L'opérateur a précisé, à ce titre, qu'"une permanence sera assurée et ce afin de garantir la continuité des prestations et services de l'entreprise, de 9h00 à 15h00".

Selon Algérie Télécom, les agences commerciales concernées au niveau de la wilaya d'Alger sont celles de "Bordj El Bahri, Hussein Dey, Bach Djerrah, Ben M'hidi, Aïssat Idir, Hydra, Sidi Abdellah, El Rostomia et Bab El Oued".         

Pour les autres wilayas, l'opérateur a souligné que "la permanence sera assurée par les agences chefs-lieux", ajoute le communiqué.

"A travers cette organisation, Algérie Télécom réitère son engagement à répondre au mieux aux attentes de ses clients", souligne la même source.

Catégories
SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE

Les diplômés des écoles supérieures des enseignants ont la priorité au recrutement dans le secteur

Les diplômés des écoles supérieures des enseignants ont la priorité au recrutement dans le secteur

ORAN-Les diplômés des écoles supérieures des enseignants ont "la priorité absolue" au recrutement dans le secteur de l'éducation, a affirmé mardi à partir d'Oran, le ministre de l'Education nationale, Abdelhakim Belaabed.

Dans une déclaration à la presse, en marge de sa visite d'inspection dans la wilaya, le ministre a affirmé que les diplômés des écoles supérieures des enseignants "ont la priorité absolue au recrutement" dans le secteur de l'éducation. "Leurs places sont garanties et n'ont aucune relation avec l’opération d'intégration des enseignants contractuels", a-t-il précisé.

Concernant l’opération de titularisation des professeurs contractuels, décidée par le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune lors du Conseil des ministres du 11 décembre dernier, M. Belaabed a indiqué que "62.000 professeurs ont été intégrés à leurs postes. Nous sommes à un ou deux jours de la clôture de cette opération", avant de relever que les "professeurs contractuels sont désormais intégrés dans leurs rangs et nous sommes actuellement en train de valider leurs dossiers", a-t-il ajouté.

Il a relevé que ces enseignants (contractuels), se trouvant dans une situation précaire, "comptent une longue expérience allant de deux à 10 ans dans l'enseignement, ce qui est une valeur ajoutée pour nos enfants. Les intéressés font l’objet d’une opération de formation similaire à leurs homologues professeurs".

Dans son évaluation des résultats du premier semestre de l'année scolaire 2022-2023, le ministre les a jugés de "très acceptables". Pour lui, "des progrès sont relevés dans la mise en œuvre du programme. C’est bien mieux que le premier semestre de l'année académique précédente", a-t-il soutenu.

S'agissant de la numérisation scolaire, M. Belaabed a fait savoir que 1.629 écoles primaires au niveau national ont été équipées à ce jour de tablettes électroniques intelligentes. "Les établissements de ce cycle de l’enseignement sont le socle solide sur lequel sont construits tous les systèmes éducatifs dans le monde. Nous œuvrons à numériser les programmes d'enseignement", a-t-il souligné.

Le ministre de l'Education nationale a indiqué que son département s'attellera à "élargir au niveau régional, les établissements secondaires spécialisés, à l’instar des lycées des Arts et de Mathématiques, dans un premier temps, puis au niveau local", soulignant que "l'évaluation du premier semestre du lycée des Arts est très positive et incite à la généralisation de ces établissements spécialisés".

Par ailleurs, au titre de cette visite, M. Belaabed a inauguré un CEM dans le quartier 1300 logements "AADL", relevant de la commune d'Oran, et de l'école primaire "Bentriki Abdelkader", dans le nouveau pôle urbain Ahmed Zabana de Misserghine. Ce dernier entrera en service en janvier prochain, immédiatement après le retour des écoliers des vacances d'hiver.

Le ministre a également inspecté les travaux de restauration du lycée Hirèche Mohamed, l'un des plus anciens établissements d'enseignement de la wilaya pouvant accueillir 1.000 élèves. Le coût total du projet, qui est à un taux d'avancement de 99 %, s'élève à 190 millions DA.

A la médiathèque d'Oran, M. Belaabed a supervisé le lancement des activités du Festival scolaire national des clubs de l'environnement sous le slogan "Protéger l'environnement est un comportement et une citoyenneté", avec la participation de 400 élèves issus de 22 wilayas du pays.

           

 

 

 

Catégories
SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE

Campagnes publicitaires sur les compléments alimentaires: appel au respect de l’instruction interministérielle

Campagnes publicitaires sur les compléments alimentaires: appel au respect de l'instruction interministérielle

ALGER-L'Autorité de régulation de l'audiovisuel (ARAV) a appelé, mardi dans un communiqué, les chaînes de radio et de télévision au respect de l'instruction interministérielle fixant les modalités de contrôle et de conformité des compléments alimentaires destinés à la consommation humaine dans toutes les campagnes publicitaires sur les compléments alimentaires.

Dans le cadre du suivi des campagnes publicitaires sur les compléments alimentaires diffusées sur les chaînes de télévision et de radio, l'ARAV appelle les médias audiovisuels au respect impératif de l'instruction interministérielle du 08/04/2022, fixant les modalités de contrôle et de conformité des compléments alimentaires destinés à la consommation humaine dans toutes les campagnes publicitaires en lien avec ces produits.

Cette procédure vise principalement à "protéger le consommateur et son intégrité ainsi qu'à préserver la santé publique, notamment avec le nombre croissant de campagnes mensongères, ayant conduit l'ARAV à rend public un communiqué en date du 08/07/2020 en vue de freiner ce phénomène et régir les mécanismes publicitaires y afférents".

L'ARAV avait également appelé à une coordination entre les différents services liés aux compléments alimentaires, dont l'Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS).

 Elle a rappelé, dans le même sens, le contenu de cette instruction qui interdit de "décrire sans justification des compléments alimentaires comme étant des éléments thérapeutiques, préventifs et sanitaires", et oblige de "s'assurer de la présence et de la validité du code barre sur les boites des compléments".

Par ailleurs, l'ARAV rappelle aux médias audiovisuels "la présentation obligatoire d'une autorisation de classement de compléments alimentaires délivrée par le ministère de la Santé avant toute démarche publicitaire", relevant la nécessité de "s'abstenir totalement d'exploiter des enfants pour vanter les vertus de ces produits", indiquant que des mesures strictes seront prises si toutefois l'Autorité est notifiée à propos d'une quelconque infraction à ces dispositions.